Récit de Neil à propos d’innoviCares

Il y a un peu plus d’un an, un membre de ma famille m’a parlé de Crestor, et j’ai fait des recherches sur ce médicament dans Internet. C’est au cours de mes recherches que j’ai découvert le site Web de la carte innoviCares; j’en ai fait la demande en ligne. À ce moment-là, ni mon médecin de famille ni mon pharmacien n’avaient entendu parler de la carte.

Mon nouveau médecin de famille connaît innoviCares et encourage son utilisation. Ma carte rembourse Crestor et quatre ou cinq autres médicaments de marque pour le traitement du lupus, de la polyarthrite rhumatoïde, de l’angine de poitrine et de l’insomnie. Ce sont tous des médicaments que je prends régulièrement. J’ai essayé les génériques, mais ils ne fonctionnaient pas et j’ai refusé de continuer à les utiliser – je veux continuer de prendre mes médicaments de marque, car je sais qu’ils sont efficaces.

La carte innoviCares est d’une grande aide et permet des économies importantes. J’ai pris ma retraite du domaine de l’administration et je reçois des prestations du Régime de pensions du Canada ainsi qu’une petite rente de mon ancien employeur, mais ma couverture d’assurance santé provinciale est minime. Le programme innoviCares ne me fait pas seulement économiser de l’argent, mais il améliore également ma qualité de vie. Ma carte innoviCares est une bénédiction; le coût de certains des médicaments est très élevé. Je crois que ce programme pourrait aider beaucoup de gens.

— Neil, 62 ans, Ottawa (Ontario)

ven, 02/20/2015
Tags: